Skip to Content

Singa, l’asso qui veut briser les clichés sur les réfugiés

L'association Singa d'aide aux réfugiés met en oeuvre des ateliers pour rencontrer, échanger, partager avec les demandeurs d'asile. Une autre façon de favoriser l’intégration par le lien social.

Singa Credits Singa France zoom

Il existe plusieurs associations oeuvrant en faveur des demandeurs d’asile. On vous parlait de Welcome, qui met en relation des réfugiés et des familles prêtes à les accueillir. Autre initiative chouette : Singa.

Singa signifie « lien » en lingala, une langue parlée en République démocratique du Congo. C’est justement le but de l’association. « On ne devient pas bénévole à Singa pour assister les demandeurs d’asile. On vient ici pour une rencontre, pour partager et échanger », explique Fanny Auber, responsable de l’antenne lyonnaise.

Comme Welcome, Singa a mis en place CALM, un programme d’accueil au sein de familles. Là encore, on s’empresse de vous expliquer que l’important est l’échange. Ces périodes d’immersion sont aussi un moyen pour les demandeurs d’asile d’apprendre à mieux connaître la culture et les modes de vie français, pour s’intégrer ensuite plus facilement.

A Singa, tout est prétexte à l’échange et à la rencontre. Tout un tas d’ateliers sont proposés. Certains sont initiés par des bénévoles en fonction de leur hobbies personnels. Sont ainsi nés des ateliers des discussions, de course à pieds, de radio, de danse, etc. Tout le monde est le bienvenu, demandeur d’asile ou non. Une asso utile et pleine de bonne humeur !

A découvrir aussi sur Mon quotidien autrement: